Evolution du budget de l'Etat


Le budget de l’Etat traduit la volonté des pouvoirs publics pour la prise en charge sans cesse croissante des besoins inhérents aux conditions de vie des citoyens et de développement économique et social.

La dépense publique en termes de budget de fonctionnement et d’investissement demeure fortement dépendante de la rente pétrolière qui constitue à ce jour la principale source de ressources budgétaires.

Evolution du budget de l'Etat 2000-2020




Depuis les années 2000, l’Etat a entrepris de grands projets de développement soutenus par les revenus de la fiscalité pétrolière, à travers différents plans quinquennaux ce qui explique l’évolution croissante de la courbe du budget, depuis 2011 une baisse du produit de la fiscalité pétrolière a engendré un ralentissement de l’inscription de nouveaux projets d’investissement en autorisation de programme, quant à la légère stabilisation des crédits de paiement, elle s’explique par la priorisation de l’achèvement des programmes en cours de réalisation ce qui a permis de mener à bien les projets déjà engagés.

Evolution des recettes de l'Etat 2000-2020




Le budget de fonctionnement est quasi stationnaire sur toute la période 2000-2011, le pic atteint en 2012, s’explique par la prise en charge de l’incidence financière induite par l’application des statuts particuliers et des régimes indemnitaires.

Pour l’année 2019, les Wilayas ont bénéficié des dotations pour le programme sectoriel déconcentré (PSD) notifiés en autorisation de programme pour un montant de 434, 022 Mrds DA à hauteur de 29% du budget d’investissement, et en crédits de paiement pour un montant de 590, 770 Mrds DA à hauteur de 31% du budget d’investissement (tableau N°03).

Programme sectoriel déconcentré (PSD) notifié en 2019






























Le développement des wilayas du sud et des hauts plateaux a fait l’objet de dispositions particulières de la part des pouvoirs publics, à travers la création de deux Fonds dédiées spécifiquement au développement de ces régions :

Fonds spécial du développement des régions du sud, CAS N° 302-089 (tableau N° 04) ;



Fonds spécial de développement des hauts plateaux, CAS N° 302-116 (tableau N°05).